11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 18:13

Quelques mots reçus au fil des jours, livrés en toute simplicité...

Cliquez là !

Petits mots pour un grand bonhomme
Sétékri par Le Toto-Bois - dans Histoires Rencontres
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 00:04
Coucou manioc et kio, Beaugendre ensorcelée, bassin carrelé et coeur serré

Coucou manioc et kio, Beaugendre ensorcelée, bassin carrelé et coeur serré

Jacques a dit beaucoup de choses dans sa vie. Tout au moins j'ai beaucoup entendu, dans les nombreux instants partagés.

 

Jacques c'est Jacques Fournet. Je sais que c'était un grand botaniste mais ce n'est pas à un botaniste que je pense quand je pense à lui.

 

Il a dit beaucoup, mais jamais trop souvent, jamais en se répétant. Juste ce qu'il fallait. Et tout le monde l'écoutait.

 

Il disait des choses des plantes c'est vrai. Imaginez qu'il pouvait citer le nom de presque toutes les plantes qui habitent dans le beau pays de Guadeloupe. En français, en latin et parfois en créole si le mot existait. 

 

Lorsqu'en janvier dernier il a parlé de son parcours, lors de l'hommage rendu à l'initiative du Conservatoire botanique, sa conclusion a été la suivante : "Ah c'est vrai que maintenant j'ai un peu tendance à oublier le nom des plantes. Heureusement que j'ai fait une flore, je peux regarder dedans !".

 

Mais il disait aussi des choses de toutes sortes. Des blagues chuchotées à l'oreille pendant les réunions. Des anecdotes sur les collègues (avec malice mais jamais méchanceté). Des opinions politiques étayées. Des choses sur l'entraide.

 

Jacques a dit ne pleurez pas. Le Toto-Bois essaie. Et si une larme roule, ce sera pour glisser sur les feuillages de la forêt.

 

Un souvenir en images

 

 

Sétékri par AEVA le Toto-Bois - dans Rencontres Histoires
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 12:45
Partage d'une fleur. Dans le monde de l'infiniment petit, des détails insoupçonnés - Laurent Malglaive.

Partage d'une fleur. Dans le monde de l'infiniment petit, des détails insoupçonnés - Laurent Malglaive.

Le podium en cette année olympique est lui-même bizarre : Laurent - Laurent - Laurent.

Plusieurs hypothèses pour expliquer ce phénomène :

 

Les Laurents sont plus doués que les autres.

Les Laurents ont envahi la planète.

Le jury a été soudoyé par le lobby des Laurents.

 

C'est en fait eaucoup plus simple que ça. C'est tout simplement le hasard (et non le destin, mais ceci est une autre histoire). Voici donc les 17 participants et lauréats du concours. Bravo et merci à tous d'avoir participé, pour la gloire (la plus bizarre des récompenses par les temps qui courrent).

 

Le Toto-Bois dédie toutes ces belles images au souvenir de Danièle, notre chère trésorière et amie. 

 

 

Qui a dit que les oiseaux ne jouent pas ? Deux frégates qui jouaient à se passer un bâton de bois en l'air, Grand cul de sac Marin. Photo sans montage avec juste  recadrage léger, traitement Noir et Blanc et saturation - Laurent Bouveret.

Qui a dit que les oiseaux ne jouent pas ? Deux frégates qui jouaient à se passer un bâton de bois en l'air, Grand cul de sac Marin. Photo sans montage avec juste  recadrage léger, traitement Noir et Blanc et saturation - Laurent Bouveret.

Hilode dérangée. Douce nuit sur feuille de papaye ou Le plus doux des Matelas - Laurent Sagnimorte.

Hilode dérangée. Douce nuit sur feuille de papaye ou Le plus doux des Matelas - Laurent Sagnimorte.

Entre quat'zyeux !!! Sylvain Coulon.

Entre quat'zyeux !!! Sylvain Coulon.

Ouvrons le parapluie. Tourterelle, prise aux saintes (Terre de Haut) lors d'une averse - Gérard Gourret.

Ouvrons le parapluie. Tourterelle, prise aux saintes (Terre de Haut) lors d'une averse - Gérard Gourret.

Regarde bien ! regarde encore ! Anthony Levesque.

Regarde bien ! regarde encore ! Anthony Levesque.

À quelle STAR (étoile) du milieu marin se vouer ? Dany Moussa.

À quelle STAR (étoile) du milieu marin se vouer ? Dany Moussa.

Comme l'an dernier, prix spécial du jury à Dany, pour sa verve (sans jeu de mots bien sûr) naturaliste :

 

L'holothurie (Holothuroidea)


Un être vivant marin de la famille des étoiles de mer! L'auriez vous cru ?! À s'y approcher on constate une ressemblance énorme à : on vous laisse deviner.
Inoffensive, lente, vaseuse, flasque, molle, trop tranquille on a envie de lui mettre un coup de pied au c... !
Il y en a de toutes les circonférences, épaisseurs, longueurs, et dans toutes les profondeurs (de l'océan) : du rivage aux abysses.
Une vrai "performer" : avec tant d'atouts on peut l'enregistrer dans "les anales".
Les Marseillais avec leur grandes inspirations l'appellent : Vier Marin du provençal ''Viech Marin'' qui veut dire sexe marin... ils manquaient certainement d'imaginations, non?!
Humble et zen, elle ne se prend pas pour le trou du c.. de l'eco-système malgré son importance en leur donnant pure satisfaction avec de la biomasse plus fine filtrée aidant  à l'épanouissement et la jouissance d'autres espèces.
Se déplaçant de manière "vagile" (comme les chenilles) sur le substrat elle se nourrit via ses tentacules par filtration.
Facile d'indiquer ses "petits coins" (lieux) de passages : après digestion, le largage d'excréments se fait sur plusieurs mètres.
Attention aux prédateurs !!! En danger elle dégage des toxines hémolytique (destruction des globules rouges) et peuvent s'éviscérer de leurs organes internes qui se régénéreront au fil du temps.

Aphrodisiaque est notre imagination suite à son aspect ressemblant à une partie de notre corps : qu'on vous laisse toujours deviner.
La différence ? C'est que son rectum sert pour respirer, à manger et accueillir des hôtes.
En symbiose, c'est porte ouverte à tous: poissons, crevettes, crabes, mollusques, verres, mêmes les parasites y sont conviés afin de partager sa table ou de s'y reproduire.
Avec tant de générosité, cette classe d'individu est en voie d'extinction suite à l'abus de sa consommation par des faibles d'esprit et de coeur.
 
À savoir et pour le plaisir au masculin on l'appelle aussi "concombre des mers", libre a vous de choisir comment vous le prenez (le genre).

Ne mangez pas vos semblables ! Protégeons les milieux marins peut importe les ressemblances et les aspects.

Diablotin quand tu nous tiens ! Marion Diard.

Diablotin quand tu nous tiens ! Marion Diard.

Balbuzorro le pêcheur masqué qui dévore le Vivaneau et le Barbarin - Thomas Delhotal.

Balbuzorro le pêcheur masqué qui dévore le Vivaneau et le Barbarin - Thomas Delhotal.

Un alien dans la forêt à Matouba. Je photographiais un Coléoptère et soudain....., ce petit Malaxis est venu à ma rencontre pour me dire bonjour. Inutile de dire que j'ai fait un bon en l'air ! Mais il était si mignon avec ses grands yeux... François Meurgey.

Un alien dans la forêt à Matouba. Je photographiais un Coléoptère et soudain....., ce petit Malaxis est venu à ma rencontre pour me dire bonjour. Inutile de dire que j'ai fait un bon en l'air ! Mais il était si mignon avec ses grands yeux... François Meurgey.

Fwomajé. Volants et soucougnans en sont les habitants. Souvenirs des âmes de ceux qui y furent pendus haut et court. Contraste du piquant de ses épines, et de la douceur de son kapok - Claudie Pavis.

Fwomajé. Volants et soucougnans en sont les habitants. Souvenirs des âmes de ceux qui y furent pendus haut et court. Contraste du piquant de ses épines, et de la douceur de son kapok - Claudie Pavis.

Colibri huppé - Nicolas Barré.

Colibri huppé - Nicolas Barré.

Visiteur du soir - Robert Hamparian.

Visiteur du soir - Robert Hamparian.

Escargot carnivore. Vous ne regarderez plus jamais les escargots de la même façon - Franz Duzont.

Escargot carnivore. Vous ne regarderez plus jamais les escargots de la même façon - Franz Duzont.

Tortue unijambiste - Alexandra Le Moal.

Tortue unijambiste - Alexandra Le Moal.

Voici une espèce mythique et un individu particulier : une tortue verte venue tenter de pondre sur la Pointe des châteaux en 2008 et revue en 2014. Malgré ses difficultés, elle effectue probablement une migration de plusieurs centaines de kilomètres pour se reproduire et pondre dans la région de sa naissance. Bon, pondre est difficile quand on ne creuse qu'avec une seule patte... Vous noterez l'incroyable capacité de cicatrisation de l'animal au passage. On pense à une morsure de requin.
Les brouteurs des rivières en plein festin. Colle-roches raclant chaque cm de galet pour manger les microalgues qui y ont poussé - Lou Frotté.

Les brouteurs des rivières en plein festin. Colle-roches raclant chaque cm de galet pour manger les microalgues qui y ont poussé - Lou Frotté.

Un petit bonus, les photos hors-concours.

Un Pic au Club Med... tranquille - Thomas.

Un Pic au Club Med... tranquille - Thomas.

Hanneton de Schröedinger - Thomas.

Hanneton de Schröedinger - Thomas.

La mouche de Notre-Dame - Thomas.

La mouche de Notre-Dame - Thomas.

Mycolorgues - Thomas.

Mycolorgues - Thomas.

Champignon poilu... toute ressemblance etc... Thomas.

Champignon poilu... toute ressemblance etc... Thomas.

Pic et pic et colégrame - Claudie.

Pic et pic et colégrame - Claudie.

Atya innocous - Lou.

Atya innocous - Lou.

Sétékri par AEVA le Toto-Bois - dans Rencontres
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 11:59
Recherchons Mares et Marais

Vous qui aimez la nature, nous vous proposons de participer à un concours photo pas comme les autres.

Pour sortir des sentiers battus, il n'y a aucun prix de prévu.

Vous participerez pour la gloire, ou tout simplement pour le plaisir de donner.
Ce concours est ouvert à tous ceux qui le souhaitent.

Le mode d'emploi est très simple.

1- Sortez vous promener, et que vos pas vous mènent dans une zone de "Mares et Marais" (qui, nous le rappelons aux étourdis, constituent le thème de l'année pour AEVA).
Mares et Marais au sens large, nous acceptons les produits dérivés (salines, marécages, étangs, mangroves, flaques, verres d'eau...). Le cliché peut aussi se focaliser sur les habitants des Mares et Marais (végétaux, animaux...).
Cependant, la photo devra avoir été prise en Guadeloupe, y compris les dépendances et les îles du Nord.

1-bis - Si vous êtes casanier ou en petite forme, ne sortez pas. Recherchez dans votre ordi une photo qui ferait l'affaire. Mais prenez du magnésium, ça vous redonnera l'envie de prendre l'air.

2- Une fois LA photo prise ou choisie, vérifiez qu'elle n'est pas trop lourde (pas plus de 5 Mo), et envoyez-là par mail à claudie.pavis@antilles.inra.fr. Il est également possible d'envoyer un dessin ou une peinture. Indiquez dans votre message :

  • Votre nom (ou pseudo si vous souhaitez garder l'anonymat).
  • Un titre pour votre photo/dessin.
  • Quelques mots de légende, à votre convenance.

3- Il ne vous reste qu'à attendre pour savoir si vous ferez partie des lauréats. En fonction de vos envois, nous créerons peut-être des catégories.

Un jury local de chez local délibèrera dans la plus grande subjectivité, et rendra son verdict à la fin du mois de juin.
Par la même occasion, chacun sera invité (s'il a pris son magnésium) à un pique-nique dans un endroit qui reste à déterminer. Nous éviterons toutefois un coin trop marécageux.
A l'issue du concours, vos photos seront publiées dans le blog d'AEVA, ainsi que sur un outil, paraît-il épatant, dont m'a parlé mon voisin, qui s'appelle Pacelook ou quelque chose comme ça.

Seule contrainte, nous envoyer votre photo avant le 22 juin, le cachet de magnésium faisant foi.

C'est parti !

Sétékri par Le Toto-Bois - dans Rencontres
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 19:28

018--640x480-.jpg

 

Je réalise que j'ai oublié de vous conter comment s'était terminé le concours photos-dessins de la Désirade.

 

Gourde-liane1.jpg

 

Désirade au sens large, y compris les ilets de la Petite Terre.

 

Démarrage assez lent. Pendant deux mois, une seule contribution.

 

P1FB---Regard-sur-l-Est-de-siradien.JPG

 

L'auteur de l'unique cliché (qui se reconnaîtra) était ravi, sûr de rafler la mise. Thomas notre organisteur était prêt à se jeter du haut de la falaise du Grand Nord. Emilie notre attachée de presse entrait dans une déprime profonde. Marie-France tentait de remonter le moral des troupes en distribuant les oeufs de ses poules guèm.

 

Aux grands maux les grands remèdes. Nous menâmes alors une campagne de harcèlement organisé. Usant de menaces à peine voilées. Prêchant le faux. Etouffant nos correspondants sous une avalance de mails de relanche. Grand bien nous fit !

 

Thomas_hors-concours---Radiolarites.JPG

 

Pas moins de 89 oeuvres nous sont parvenues : 27 dessins d'enfants, 5 dessins et 30 photos d'adultes et 27 photos hors-concours, les membres du jury ayant eu envie de passer à la postérité, c'est bien naturel.

 

Julio, alias Fantômas, organisa en parallèle un jury populaire au travers de la page du PJDD. 

 

Sans-titre.jpg

 

Samedi 28 juin, remise des prix à la Capitainerie de la Désirade. Les cadeaux sont emballés avec amour et rubans rouges. Le diaporama est prêt, la collation aussi. Le staf de l'association Titè est là puisque c'est aussi son assemblée générale. Quelques personnes sont venues spécialement du continent, des élèves et une enseignante du collège de Beauséjour nous accompagnent également, sans compter nos amis de l'Office du Tourisme.

 

En-vrac-0025-copie.JPG

 

Il va sans dire que la projection de toutes ces images en a émerveillé plus d'un. 

 

 

D18LD---Le-o-Desiles.jpg

 

René Dumont - "Maginiques tous ces dessins d'enfants, nous allons essayer de les valoriser en les éditant".

 

 

Sans-titre-copie-1.jpg

 

Raoul Lebrave - "C'est fou ce qu'on peut faire passer comme messages au travers de ces images. Euh, j'aimerais bien avoir le dessin de l'arbre pour mettre dans mon bureau".


 

img014.jpg

 

Lucie Soulard - "C'est formidable, avec ces illustrations, on comprend le potentiel touristique de la Désirade" .

 

Nous avons offert une dizaine de ces chefs d'oeuvres encadrés à l'Office du Tourisme, en espérant qu'ils donneront aux personnes de passage l'envie de découvrir ce territoire en profondeur. 

 

Le détail des résutats est sur la page du PJDD.

Et les images légendées disponibles sur trois albums du blog : dessins enfants, dessins adultes, photos.

Sétékri par Le Toto-Bois - dans Rencontres
commenter cet article
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 23:59

MGM Logo

 

Je vous snobe un peu ces temps-ci, mais que voulez-vous, je suis très sollicité. Je surfe sur la vague. J'espère monter les marches du Palais du festival de Canne à sucre, et remporter, soyons fous, la Plume d'Or.

 

Le Toto-Bois bientôt sur les écrans ! Je n'en dis pas plus, mon producteur ne m'ayant pas autorisé à communiquer officiellement sur l'évènement. 

 

Mais ce soir, j'ai un petit moment de libre, entre la préparation de mon costume de scène (évidemment un smoking tout noir, avec un noeud papillon rouge sombre), et celle de mon speech de promo.

 

Caprice de star, j'ai décidé de créer une nouvelle rubrique dans le blog, appelée tout simplement "Rencontres". Genre Mi-Tique, ou Inter-Chat (de gouttière). Ca parlera de ces petits moments qui vous font battre le coeur. Lorsqu'au détour d'un bois à mancenilliers, d'une vague atlantique, d'une ravine perdue, ou encore d'un phare dominant, vous croisez l'improbable. 

 

Nous commencerons par la rencontre avec le Diablotin. A paraître sur nos écrans dès que j'aurai terminé le montage des contributions reçues. Nombreuses et d'excellentes qualités émotionnelles.

 

Car la nature c'est bien gentil, mais à quoi elle sert si elle ne nous émeut pas ?

Sétékri par Le Toto-Bois - dans Rencontres
commenter cet article

Présentation

  • : L'écho du Toto-Bois
  • L'écho du Toto-Bois
  • : Le blog d'AEVA, Association pour l'Etude et la protectiondes Vertébrés et végétauxdes peties Antilles
  • Contact

Rechercher Dans Le Blog