8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 18:47
La nouvelle carte de membre !

La nouvelle carte de membre !

Plus d'un an que le Toto-Bois ne vous a pas donné de ses nouvelles. L'adage le dit, on ne peut pas être au four et au moulin. Ou plutôt sur le grill et sur la toile.

Depuis une année, j'observe les membres du bureau de l'association. Ils sont loin d'être inactifs, bien qu'ils n'aient pas communiqué par mon intermédiaire. 

Comme l'assemblée générale se prépare (14 décembre, 16h30 à Bel Air Desrozières), je suis allée faire mon mako. J'ai pu pirater l'ordi de je ne dirai pas qui, et je vous fais un copier-coller comme ça vous saurez tout. 

L'année a été largement consacrée à des recours juridiques. Nous nous sommes mobilisés pour nous opposer aux projets de golf à Petit-Bourg (recours contentieux en cours), de circuit polyvalent à la Gabarre (projet abandonné sur le site prévu, suite à l'enquête publique), et aux actions d'appropriation de terres à Goyave (procédures en cours). Le partenariat avec des associations naturalistes, citoyennes et politiques a été fructueux et a permis d'obtenir des résultats.

 

Le projet PHALBALA (Les PHAsmes, ou La Biodiversité Apprise avec Les Autres) a été mis en œuvre, notamment les inventaires et les animations dans des écoles de Marie-Galante, la Désirade et les Saintes. Notre trésorerie solide a permis de faire face aux importants retards de paiement par le bailleur. L'exposition itinérante sur les Phasmes est en phase de réalisation.

 

AEVA a été associée au dépôt de deux projets pour financement par le Parc National de la Guadeloupe. L'un pour clore la recherche du Pétrel Diablotin, grâce à la technologie radar. L'autre pour cartographier la présence de l'Organiste Louis d'Or en zone de cœur du Parc. Les deux projets seront soutenus et démarreront en 2020.

 

L'offre d'animation n'a porté cette année que sur deux sorties et deux exposés-débats.

 

Le Toto-Bois a communiqué 2 fois (pan sur le bec, c'est peu !) via son blog, dont l'audience est stable, avec environ 23 pages vues chaque jour. 

 

Enfin, la demande d'agrément à la Préfecture qui arrive bientôt à échéance après 5 ans a été renouvelée.

Ciguine m'était contée

Ciguine m'était contée

Bon ils ne sont pas si mal, je vais garder l'équipe finalement. Au conseil de classe, je leur demanderai de ne pas se relâcher au deuxième trimestre, et de faire un effort en 2020 sur les sorties et exposés...

Si vous souhaitez un renseignement, emilie.peuziat971@gmail.com se fera un plaisir de vous répondre. 

6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 19:12
A la découverte d'autres mondes

A la découverte d'autres mondes

Vous avez remarqué, le Toto-Bois avait le bec un peu cloué ces temps-ci. Rien écrit depuis mai dernier ! Même pas honte. En tant que volatile sympathique et endémique, j'ai bien le droit de m'éclipser parfois de la scène. Me voici de retour, avec quelques nouvelles du front d'AEVA.

Quelle ne fut pas ma surprise samedi dernier, en observant du coin de l'oeil les membres du bureau, attablés sous une véranda Petite-Bourgeoise. Les idées fusaient de tous les côtés (ce qui est habituel chez eux). Mais en fin de séance, tout s'est ordonné comme par magie (beaucoup moins habituel). Et il en est sorti un PLANNING des sorties et exposés. Une grande première !

J'ai donc effectué quelques survols de reconnaissance pour prendre connaissance du programme. En exclu je vous le livre. A vos agendas, il n'y en aura pas pour tout le monde !

Cétacé, j'en ai marre

Cétacé, j'en ai marre

Sorties - En général le dimanche

 

  • 25 février. Trace des Trois Cornes à Sofaia Sainte-Rose, au travers de l'application botanique Sylvascope.
  • 11 mars. Les Cétacés en Côte sous le Vent, au départ de Deshaies.
  • 8 avril. Kayak à la découverte de la rivière Baudoin au Moule.
  • 10 au 12 mai. Eternelle Désirade.
  • 10 juin. La zone de l'Etang à Vieux-Habitants, sous réserve de praticabilité.
  • 22 juillet. Le Bassin bleu depuis Saint-Claude, sous réserve de praticabilité.
  • 14 octobre. A la recherche de Pseudocentrum Guadalupense, l'orchidée à nouveau perdue, trace de la Grande Découverte au départ de Saint-Claude.
Année sabatique

Exposés - Le jeudi à 18h au restaurant le Misty (Fougères Petit-Bourg)

 

  • 22 février. Les phasmes de la Guadeloupe, par Toni Jourdan.
  • 22 mars. Les îles de Banda en Indonésie, focus sur le monde sous-marin, par Jacques Bringier et Anne-Marie Degioanni.
  • 19 avril. Reportage photo sur les îles Kerguelen, par Pierre-Yves Pascal.
  • 21 juin. Qui sont ces insectes marins nommés Halobathes ? par Suzanne Conjard.

Je croise les rémiges pour que le planning soit tenu !

 

Et je fais un peu mon mako pour vous dire qui fait quoi maintenant au sein du bureau.

 

Emilie Peuziat est présidente pour la deuxième année consécutive. Woulo bravo, d'autant plus qu'un petit Léon est le plus souvent blotti au creux de son giron. Cet enfant prendra très tôt le goût des choses de la nature !

Claudie Pavis est vice-présidente. Elle est ravie d'avoir passé la main, et se la coule douce désormais.

Jacques Bringier est trésorier. Il s'est plongé la semaine dernière dans le fichier excel des comptes et n'en est jamais ressorti. Un avis de recherche a été lancé.

Marie-France et Nicolas Barré, Rose-Marie Gomez, Pierre-Yves Pascal et Anne-Marie Degioanni sont multi-tâches et corvéables à merci.

 

Qui a dit que ça rigolait dans cette asso ! Si vous le demandez gentiment, un trombinoscope vous sera proposé dans un proche avenir.

16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 17:25
Fruits de la connaissance ?

Fruits de la connaissance ?

Pour cette dernière sortie 2015, un seul mot d'ordre.

 

Détente, marécage (n'oublions pas le thème de l'année), convivialité.

Vous aurez remarqué que ça fait au moins 10 mots.

 

 

Le patriarche.

Le patriarche.

Connaissez-vous la rivière d'Audoin ? Elle se jette (mollement) dans la mer au Moule, à  l'Autre Bord.

 

Nous avons fait un pas de côté ce dimanche.

 

Vous prenez 16 Aévistes de tous âges, et tous de bonne humeur. Vous les disposez presque au hasard sur des kayaks. Vous rigolez parce que la retardataire trouve le moyen de tomber à l'eau à peine l'esquif parti. Et puis vous pagayez tranquillement. Un petit vent contraire sur la rivière d'Audoin malgré tout.

Les contorsions sont de mise.

Les contorsions sont de mise.

Si t'as pas de vert dans ta palette t'es mort.

Si t'as pas de vert dans ta palette t'es mort.

En rando-gnons.

En rando-gnons.

Etonnant paysage où le palétuvier rouge domine. Etonnant que la plate Grande-Terre ruisselle de la sorte. On pourrait se croire en Guyane, les toucans et les morphos en moins. Etonnante la couleur de l'eau, blanchâtre, et aussi sa saveur, salée (pas de diarrhée jusqu'à maintenant). Et toute aussi étonnante la proprété des lieux. Ni carcasse de machine à laver, ni batterie usagée, ni bouteille plastique.

Dans la famille Biohoreau gris, je demande le père (où la mère ?).

Dans la famille Biohoreau gris, je demande le père (où la mère ?).

... le fils...

... le fils...

Quelques rencontres au détour des méandres dorés. Un adulte et un jeune héron bihoreau gris. Peu farouches. Un petit héron bleu juvénile, donc blanc. Un poisson diodon mort, quel fut son destin ?

2015, dernière (enfin peut-être)

Après ces moments calmes, nous nous sommes posés à l'autre bord de la mer. Décembre, les vagues et la houle de nord entrent. Les déferlentes envoient de l'écume.

 

C'est là que les choses ont commencé à se gâter.

L'écume d'un jour.

L'écume d'un jour.

Vivifiés par un agréable bain de mer en bonne compagnie, et par une dégustation comparative de deux planteurs, nous avons échangé des points de vue. Il était question de définir les rôles au sein du bureau pour 2016, et de choisir le thème de l'année.

 

"Mais si, tu peux être président, d'abord tu y'a jamais été" - "Mais non je veux plus être trésorière" - "Mais moi au fait qu'est-ce que je faisais dans le bureau ?" - "C'est obligatoire une secrétaire ?"  - "Il reste du gâteau au chocolat ?" etc...

 

Le consensus fut vite trouvé : on ne change rien. De là à dire que nous sommes une équipe qui gagne, il n'y a qu'un pas. Franchi !

 

 

 

Qu'est-ce qu'on a décidé déjà ?

Qu'est-ce qu'on a décidé déjà ?

L'autre sujet fut plus épineux. Le thème de l'année. Quelle entrée choisir ?

 

Géographique (Marie-Galante) ?

Taxonomique ? (les Champignons)

Thématique ? (les îlets)

Un mélange de tout ça ?

 

Il a fallu en venir au vote pour éviter d'en venir aux mains, et nous départager.

 

Résultat, 2016 sera l'année des espèces mythiques, emblématiques, ou tout simplement zarbies (comme a dit un des protagonistes dont je ne citerai pas le nom).

 

Je sens que vous avez déjà des tas d'idées pour alimenter ce thème. A vos plumes !

 

Crédits photo (ça fait chic) : Nicolas et Marc.

12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 11:48
L'heure du bilan a sonné !

L'assemblé générale s'est déroulée le 5 décembre, rassemblant une quinzaine d'amoureux de la nature (merci les amoureux !). 

 

Quelques sueurs froides au moment de voter le rapport financier, un différentiel de 5 € apparaissant dans le bilan. Nous avons mis en oeuvre tous les moyens de computation moderne pour trouver la faille, et à ce jour tout est rentré dans l'ordre (merci la trésorière !).

 

S'en est suivie une projection des photos d'un voyage en Equateur. Eh bien dans ce pays, je peux vous dire qu'il y a des gens, des paysages, des plantes et des oiseaux merveilleux (merci NMF !).

 

Pour découvrir ou vous souvenir de nos activités de 2015, il vous suffira d'aller cliquer ci-dessous.

 

La vie n'est-elle pas belle ?

27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 15:38
Jardin d'O, le jour de la fête de la musique.

Jardin d'O, le jour de la fête de la musique.

Roulement de tambour opéré par mon bec de Toto-Bois !

 

Ce soir vous sont dévoilées les plus belles images du concours photo Mares & Marais.

 

En préambule, je dirai que nos amis de l'OMMAG ont raflé les trois marches du podium. J'entends déjà les commentaires.

 

"C'est quoi l'OMMAG ?"

"Ils ont surement triché."

"Comment se fait-il que de vulgaires (si si) amateurs de baleines puissent faire de belles photos de marigots ?"

 

Ainsi va la vie, allons dans le sens du courant.

 

 

Larguez la mare !

Nous avons reçu 28 clichés. Le jury était composé de 8 des membres du bureau d'AEVA (le 9ème étant en vacances, n'a pas pu s'acquitter de son devoir. Nous allons d'ailleurs peut-être l'exclure pour faute grave). Il leur a été demandé de choisir 10 photos parmi les 28, et de les classer par ordre de préférence.

 

Comme à l'Eurovision ou pour les Zoscars, je vous donne les résultats en partant de la fin. Pour ménager un peu de suspens tout de même.

 

 

 

10ème - Rainbow ailleurs.

10ème - Rainbow ailleurs.

Cédric Gourret, alias Captain Nemo, en est l'auteur. Ne cherchez pas plus longtemps, ce plan d'eau se trouve en arrière-plage de Grande Anse à Deshaie. Un bon plan je trouve.

 

 

9ème - Cocorikaw.

9ème - Cocorikaw.

Franck Decluzet a triché (même pas en Guadeloupe), mais tous les coups étaient permis. "Mon doux rêve de cabane dans les marais de Kaw". Je n sais pas si les Pics pleurent, mais j'écrase quand même une petite larme. Le surnom de Franck est "Le grand châtain avec un objectif noir".

 

 

 

8ème - Priez pour nous.

8ème - Priez pour nous.

Saint-Félix priez pour nous, nous dit Thomas Delhotal (Siffleur d'Amérique pour les intimes). Les arcs-en-ciel (arcs-en-cieux ?) ont du succès.

 

 

 

7ème - Tension de surface.

7ème - Tension de surface.

Emilie Barraux, alias Lili Bawo nous offre ce petit morceau végétal flottant sur une eau noire.

 

 

 

6ème - Chevalier servant.

6ème - Chevalier servant.

Servant à quoi me direz-vous ? Mais à faire beau pardi. Laurent Malglaive (dénommé Cowboy) nous dit, et nous le croyons, qu'il s'agit d'"Un petit chevalier au ras des salines de la Pointe des Châteaux".

 

 

 

5ème - Mare ombragée.

5ème - Mare ombragée.

"Qu'il fait bon prendre le frais aux fins fonds des Grands-Fonds". Marie-France Barré, alias Garance voyageuse (avec toujours un chapeau rose) en est l'auteur.

 

 

4ème - Gallinule.

4ème - Gallinule.

Pas si nulle la Poule d'Eau. Encore une infâme tricherie, Thomas avait envoyé deux photos.

 

 

3ème - Pause sous le vent.

3ème - Pause sous le vent.

On arrive dans la cour des grands. Le 3ème est une 3ème. Patachon (Patricia Brouard) nous montre qu'une échasse chassant échasser etc... (sans oublier qu'il y a les bonnes échasses, et les mauvaises échasses).

 

 

2ème - Ombre et lumières.

2ème - Ombre et lumières.

Captain Achab (Laurent Bouveret, who else ?) nous livre un mammifère, mais pas marin. Lac Gachet, Port-Louis, antan lontan de l'eau et de la lumière…

 

 

1er - Zouk dans les palétuviers.

1er - Zouk dans les palétuviers.

Je suis bien aise que Dan le bleu (c'est qui ?) aie gagné le concours. Il s'est tout de même fendu d'un joli texte. 

 

"Après le carême et tant de privation en gardant les boeufs, le charme se met en place, l'aigrette n'est plus aigrie.

Elle se transforme, met sa plus belle robe, sa grâce donne lieu a des séquences colé séré et de dièse.

La musique, les chants sont essentiels pour danser le zouk dans les palétuviers...

La suite donnera un nid de bonheur pour que la partition reprenne chaque année".

 

Merci Dany Moussa.

 

 

28 moins 10 = 18 (jusqu'à présent).

Nous ne vous faisons pas grâce de ces 18 photos, drôlement belles aussi.

 

 

 

Larguez la mare, de Boul sans Bill (François Boulland) - Puits de vie au coeur des Grands Fonds, là où l'eau est parfois si rare.

Larguez la mare, de Boul sans Bill (François Boulland) - Puits de vie au coeur des Grands Fonds, là où l'eau est parfois si rare.

Sous le vent, de Moqueur Corrossol (Nicolas Barré) - La lagune se mire à Vieux-Habitants.

Sous le vent, de Moqueur Corrossol (Nicolas Barré) - La lagune se mire à Vieux-Habitants.

Effet de miroir, de Céline Lesponne - Reflet de l'antenne de la Citerne sur le Lac Flammarion, massif de la Soufrière.

Effet de miroir, de Céline Lesponne - Reflet de l'antenne de la Citerne sur le Lac Flammarion, massif de la Soufrière.

Prince du marigot, de Boul sans Bill - Où le crapaud buffle cotoie son cousin le bœuf.

Prince du marigot, de Boul sans Bill - Où le crapaud buffle cotoie son cousin le bœuf.

Entre ciel et mare, de Lili Bawo - Petit étang de Nogent, non loin de Pointe Allègre et de la Plaine des boeufs, Sainte Rose.

Entre ciel et mare, de Lili Bawo - Petit étang de Nogent, non loin de Pointe Allègre et de la Plaine des boeufs, Sainte Rose.

Mini marigot irisé, de Claudie Pavis (Fifi Gongon) - Un tout petit bassin versant, en pleine rue à Pointe-Noire, a collecté cette eau chargée d'hydrocarbures. Beauté toxique.

Mini marigot irisé, de Claudie Pavis (Fifi Gongon) - Un tout petit bassin versant, en pleine rue à Pointe-Noire, a collecté cette eau chargée d'hydrocarbures. Beauté toxique.

Big brother is watching you, de Gérard Hostache (Gé la Menace) - Mare de Saint-Félix.

Big brother is watching you, de Gérard Hostache (Gé la Menace) - Mare de Saint-Félix.

Une mangrove grenadine ! de Félix Bompy (Albator) - Dans ce marigot bouché par un cordon sableux, la teneur en oxygène est si pauvre que se développent des bactéries, qui le remplacent en utilisant le soufre. Elles donnent cette couleur rose qui contraste de manière si surprenante avec le vert des palétuviers. Ces bactéries ne sont pas encore clairement identifiées et on ne sait pas précisément ce qui est à l'origine de leur apparition. Le phénomène observé à Grand-Bourg de Marie-Galante est également visible en Martinique sur la plage du Diamant. Des scientifiques mènent l'enquête pour en savoir plus.

Une mangrove grenadine ! de Félix Bompy (Albator) - Dans ce marigot bouché par un cordon sableux, la teneur en oxygène est si pauvre que se développent des bactéries, qui le remplacent en utilisant le soufre. Elles donnent cette couleur rose qui contraste de manière si surprenante avec le vert des palétuviers. Ces bactéries ne sont pas encore clairement identifiées et on ne sait pas précisément ce qui est à l'origine de leur apparition. Le phénomène observé à Grand-Bourg de Marie-Galante est également visible en Martinique sur la plage du Diamant. Des scientifiques mènent l'enquête pour en savoir plus.

Je propose qu'on donne le premier prix de littérature à Félix.

T'as de beaux yeux, de Robert Hamparian (Bop l'éponge) - A la source de Poucet.

T'as de beaux yeux, de Robert Hamparian (Bop l'éponge) - A la source de Poucet.

Petit chevalier, d'Anthony Levesque (Fondu déchaîné) - Miroir, ô mon beau miroir. Désirade, mars 2014.

Petit chevalier, d'Anthony Levesque (Fondu déchaîné) - Miroir, ô mon beau miroir. Désirade, mars 2014.

Araignée du midi, de Garance voyageuse - Araignée faisant ses ablutions dans un trou d'eau des Grands-Fonds.

Araignée du midi, de Garance voyageuse - Araignée faisant ses ablutions dans un trou d'eau des Grands-Fonds.

Le Marais de Fole Anse, de Thibaut Foch (Bilbo) - Prisonnier des racines serpentueuses des mangles médaille, le marais de Folle Anse est digne d'un conte fantastique. On imagine aisément des créatures en forme de grenouille géante vivant dans ces eaux stagnantes, se nourrissant de millions de yen-yens et à l'occasion d'un bon bœuf tirant !

Le Marais de Fole Anse, de Thibaut Foch (Bilbo) - Prisonnier des racines serpentueuses des mangles médaille, le marais de Folle Anse est digne d'un conte fantastique. On imagine aisément des créatures en forme de grenouille géante vivant dans ces eaux stagnantes, se nourrissant de millions de yen-yens et à l'occasion d'un bon bœuf tirant !

Prix de l'innovation picturale à Thibaut.

Erosion émotion,  de Moqueur Corrossol - Trous d'érosion dans la dalle de corail, plateau déchiqueté Désirade.

Erosion émotion, de Moqueur Corrossol - Trous d'érosion dans la dalle de corail, plateau déchiqueté Désirade.

Noir Désiles, de Gé la Menace - Mangrove de Port-Louis.

Noir Désiles, de Gé la Menace - Mangrove de Port-Louis.

Du côté de Saint-Félix, de Michel Perrault.

Du côté de Saint-Félix, de Michel Perrault.

Elle est où la sortie ? de Marc Boisseau (Max la Menarc) - Mangrove de Petit-Canal.

Elle est où la sortie ? de Marc Boisseau (Max la Menarc) - Mangrove de Petit-Canal.

Le wild, de Marion Diard (Mélusine) - Un caméléon bien caché sous la saline de Grand îlet.

Le wild, de Marion Diard (Mélusine) - Un caméléon bien caché sous la saline de Grand îlet.

Si 'étais une frégate, d'Emilie Peuziat (Grive Fine) - La saline de la Pointe des Châteaux. Mais vue d'en haut !

Si 'étais une frégate, d'Emilie Peuziat (Grive Fine) - La saline de la Pointe des Châteaux. Mais vue d'en haut !

Pour conclure, et si on me demandait mon avis, je dirais :

 

1- Une fois de plus, les piafs ont eu la part belle dans le classement. Les humains ont tendance à préférer les oiseaux et papillons, aux limaces et cloportes. Personellement en tant que Pic, j'aime bien les vermisseaux.

 

2- Le pic-nique de non remise de prix a été annulé (ce qui fait beaucoup d'aspects négatifs), mais c'est reculer pour mieux sauter. La sauterie se tiendra en septembre, les cyclones eux-mêmes ne nous décourageront pas. Et qui sait d'ici là, quelques petits cadeaux auront peut-être eu le temps d'être préparés par le staf.

 

3- Vous avez une idée pour le concours-photos de l'an prochain ?

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 11:52

Marais-Port-Louis-Guadeloupe.jpg

 

Bientôt vous arracherez la dernière page de votre éphéméride, telle l'aile diaphane de l'insecte qui ne dure qu'un jour, l'éphémère.

 

La transition n'est pas mauvaise, puisque l'éphémère, avant d'être ailé et d'occuper l'espace aérien, est une petite bête aquatique. Parfois appelée patache. Ne me demandez pas si les larves d'éphémères mènent une vie de patachon, je ne les fréquente pas assez régulièrement pour en être sûr. Bien qu'en bon Pic qui se respecte, j'en boulotte parfois quand l'occasion se présente.

 

Mais revenons à nos patachons moutons, pourquoi diable vous parlé-je de milieux aquatiques ?

 

Parce que nous avons trouvé le thème de l'année 2015.

 

Non pas vents et marées, mais MARES et MARAIS. Marais au sens large, on ne s'interdira pas une petite mangrove par ci, un étang bois sec ou une saline par là.

 

Le thème est suffisamment large pour imaginer beaucoup d'activités. Et à propos, vous là (oui vous, je ne vois personne d'autre au clavier), vous n'auriez pas des idées ?

 

Hier soir, je prenais du repos sur un palmier à Bel Air Desrosières, là justement où le nouveau bureau d'AEVA se réunissait pour la première fois après l'assemblée générale. J'ai pu capter quelques bribes de la conversation, entre deux éclats de rire. Il faut dire que ces gens-là manquent parfois de sérieux.

 

Les-Saintes-Cabri-Tete-Poterie-2011n-b.jpg

J'ai cru comprendre que la prochaine sortie se déroulerait le dimanche 14 décembre, du côté des Grands-Fonds, la trace de "Grand Mare" justement.

 

Et que priorité serait donnée aux membres à jour de leur cotisation 2014, ou à défaut de 2013.

 

Si ce n'est pas un appel à cotisation, je ne m'y connais pas ! Un simple mail à belairbarre@hotmail.fr vous permettra de tout savoir sur la façon d'alimenter notre trésor de guerre !

Présentation

  • : L'écho du Toto-Bois
  • : Le blog d'AEVA, Association pour l'Etude et la protection des Vertébrés et végétaux des petites Antilles - Contact : claudie.pavis@gmail.com
  • Contact

Rechercher Dans Le Blog