24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 15:24

C-P-Guezennec-281M_18novembre2012.jpg

Claudine et Pierre Guezennec, explorateurs des temps modernes.

 

Certains l'auront remarqué, l'activité épistolaire du Toto-Bois a faibli ces temps-ci. Nul n'est parfait en ce monde, le Toto avait trop de choses dans en tête pour prendre sa plume. Mais à l'occasion de Noël, il a tenu à vous faire un cadeau, et pas des moindres : l'orchidée retrouvée...

---------------------------------------

Le Toto-Bois - Bonjour Claudine et Pierre. Je suis drôlement content, il paraît qu'au moins une fois, le blog aura servi à quelque chose.

 

Claudine & Pierre - En effet, figure-toi que c'est grâce aux deux articles "A la recherche de l'orchidée perdue" et "La Grande découverte ? ... pour une autres fois" que nous nous sommes mis en tête de retrouver cette espèce que personne n'avait vue depuis si longtemps. Il faut dire que la promesse d'une tablette de chocolat nous a fortement motivés.

 

Le Toto-Bois - Très bien, je vous laisse donc raconter l'histoire. Et vous m'indiquerez votre marque de chocolat favorite, la période est propice !

 

Orchidees-sauvages-1128M_crop_30octobre2012.jpg

 

Le 24 janvier 2012, nous sommes partis vers la Savane aux Ananas sur la zone indiquée par Joël Jérémie, avec en main la publication de Feldmann & Jérémie, parue en 2001 dans l'Orchidophile.

Sur le parcours, plusieurs fois nous nous sommes arrêtés pour examiner des Ponthieva petiolata, espèce très ressemblante à Pseudocentrum guadalupense, lorsqu'elle n'est pas en fleur. 

 

DSC09037M_24janvier2012.jpg

 

A un moment nous avons été intrigués par une « Ponthieva petiolata » avec une tige florale dégarnie. La tige florale verte et lisse était différente d'une tige florale de Ponthieva petiolata qui est rosée et poilue. Le rhizome visible à travers la mousse était allongé. Autour il y avait d'autres plants (une vingtaine) sans tige florale.

Avec quelques doutes, nous avons commencé à penser que nous venions peut-être de retrouver l'orchidée « perdue » depuis 1987.

Le lendemain nous avons transmis quelques photos à Philippe Feldmann pour lui faire part de nos trouvailles. Il nous a indiqué qu'il fallait attendre la floraison pour confirmer l'identification, sans doute vers novembre.

Nous sommes retournés 8 fois sur la station pour suivre l'évolution.

 

DSC04062M_7octobre2012.jpg

 

Il y avait deux plants avec des tiges florales en bouton début octobre. Les fleurs étaient bien épanouies le 30 octobre et correspondaient bien à la description de Pseudocentrum guadalupense.

 

Orchidees-sauvages-1128M_30octobre2012.jpg

 

Lors de notre dernier passage le 18 novembre, avec Marie France et Nicolas Barré, les fleurs étaient fanées et il y avait quelques fruits.

Nous prévoyons de suivre la maturité des fruits.

 

En conclusion : nous avons eu beaucoup de chance, nous sommes sans doute passés au bon endroit au bon moment, et nous avions de bonnes informations ! Il n’existe semble-t-il aucun critère fiable de diagnose différentielle de plants non fleuris de Pseudocentrum et Ponthieva petiolata. Il est donc illusoire de penser trouver d’autres stations hors de la période de floraison qui se situe en octobre-novembre.

Sétékri par AEVA le Toto-Bois - dans Végétaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'écho du Toto-Bois
  • L'écho du Toto-Bois
  • : Le blog d'AEVA, Association pour l'Etude et la protectiondes Vertébrés et végétauxdes peties Antilles
  • Contact

Rechercher Dans Le Blog